Raymond Fontenay

Retour à l'accueil


Nicolas Moreau - janvier 2011 - desprintemps.jimdo.com

Il est né au Mans, rue Marbot, en décembre 1936, d’origine paysanne sarthoise avec un grand père paternel maréchal-ferrant à la Flèche et un grand père maternel métayer à Courcelles la Forêt.

Après des études à ce qui est aujourd’hui le Lycée Technique Touchard au Mans et avec un bac Mathématiques et Techniques en poche, il part travailler à Paris.
En 1963, Françoise et lui se marient : Franck arrivera vite et Vincent suivra deux ans après.

Il débute sa carrière professionnelle comme technicien au Commissariat à l’énergie atomique et la terminera ingénieur informaticien d’une unité de Thomson CSF, en passant par Paris, Bordeaux et Rouen : une vie assez ordinaire interrompue, à 43 ans, par une séquence « artisan menuisier ébéniste » : une expérience enrichissante pour la création, mais douloureuse financièrement. Il retournera en région parisienne retrouver l'informatique dans l’entreprise qu’il avait quittée 8 ans auparavant et y restera jusqu’à la retraite en 1994.
 
Pour l’aménagement d’une vieille ferme il y a beaucoup d’heures à passer et beaucoup d'efforts physiques à fournir, mais après, une fois les travaux terminés que faire ? Que faire pour occuper le temps ? Que faire pour éviter l’isolement et, donc, l’ennui, l'insupportable ennui ?
C'est simple ! Il faut sortir, s'ouvrir, aller à la rencontre des autres. Et c’est ce qu’il fait en s’adressant d’abord aux associations : Syndicat d’initiative, Centre social et le Foyer Rural de Courdemanche....

En l’an 2000, en passant près du Chêne Boppe, arbre mythique de la forêt de Bercé, dans le sud Sarthe, une idée lui vient et l’accroche à ce point qu’il se met à écrire. Au bout de 40 pages d’une fine écriture, il se demande : « Serais-je capable d’en faire un livre ? », arrivé à 110 pages il montre l'ébauche à son épouse, pour avis, et à la dernière phrase il envoie l’épreuve à son frère qu’il estime capable de lui dire « c’est mauvais !». André ne le dit pas.

Alors commence un étrange combat qu’il ne soupçonnait pas : trouver un éditeur. Ce monde est inconnu et parsemé d’embûches. Après une bonne année et bien des envois, et bien des déceptions, il finira par être retenu par une petite maison d’édition parisienne. Mauvais choix ! Le livre est imprimé avec un mauvais titre, il n'y aura jamais de diffusion, seuls les exemplaires diffusés par Françoise en Sarthe ou vendus en direct permettent d'écouler le stock au profit du prétendu éditeur.

Il écrit un deuxième roman, mais pour l’éditer, et rééditer le premier, il monte sa propre maison d’édition en se faisant reconnaître par l’AFNIL qui lui attribue les codes ISBN dont il a besoin et il crée une SARL pour gérer l’édition et la distribution de ses ouvrages, distribution au territoire très limité.

Sept autres titres suivront et la sortie du 8ême se fera le samedi 7 juin 2014, au Super U de La Chartre-sur-le-Loir.


Photo Hirn 2004

Nota :
Ce site a été entièrement réalisé par Raymond Fontenay en utilisant uniquement le "Hypertexte Markup Language" autrement dit HTML.