Retour à l'accueil
Théâtre : "Kilt or no kilt"
Lire un extrait de la pièce
Cette pièce vous intéresse
Les acteurs
Résumé de la pièce
Commentaires
Valérie

La mère : très BCBG, elle craint de ne pas être à la hauteur pour recevoir cet anglais, correspondant  de son fils.
 Fils d'une bonne famille bourgeoise, Lucas doit recevoir son correspondant anglais. La mère s'inquiete de la qualité de son anglais. La sœur  accepte que deux copines  assistent à l'arrivée  de l'anglais qui sera, finalement, un écossais. La bonne s'attend  à une augmentation de son travail.
L'écossais arrive : il parle un français quasi parfait - juste un léger accent british.  Sa mère est française, bretonne pour être  plus précis, tout comme la bonne; en plus elles ont le même prénom et viennent du même coin, les environs de Douarnenez.
Justement, le courant passe entre l'écossais et la bonne a tel point qu'ils décident de partir ... en Bretagne.
Ils reviendront, deux jours après, cousins car ils ont appris que leurs mères respectives sont sœurs bien qu'elles ne se voient plus depuis longtemps.


Mon ressenti
Cette pièce a été écrite dans le cadre d'une école de théâtre et, plus précisément, pour une classe de 15 ans et plus, avec l'objectif de faire jouer 8 élèves.
Un temps fort : Douglas est invité à faire une démonstration de golf en envoyant sa balle au travers d'une fenêtre virtuelle située entre la scène et le public. Les acteurs doivent accompagner cette balle par un grand mouvement d'ensemble.
La mise en scène a été assurée par Marc Lebreton, animateur de l'école de théâtre de Courdemanche


Peu jouée cette pièce n'a pas fait l'objet de critique dans les journaux locaux.
(ni dans les journaux parisiens !)
Philippe Le père : homme d'affaires très sûr de lui, il semble que rien ne puisse le mettre en difficulté.
Lucas
Le fils : 17 ans, avance tranquillement dans ses études. Décontracté, il est assez content de recevoir son correspondant, mais ne s'en inquiète pas davantage.
Manon
La fille : 15 ans, encore gamine elle s'intéresse plus à sa musique, elle joue de la harpe, qu'aux garçons.
Morgane
La bonne à tout faire : elle est bretonne d'origine ce qui aura de l'importance
Sarah Copine de Manon : une petite peste, elle fait le duo avec Julie 
Julie  Copine de Manon : une petite peste, elle fait le duo avec Sarah
Douglas
L'Écossais : très attendu, il va surprendre tout le monde en parlant un français parfait avec seulement une pointe d'accent. Très décontracté