Retour à l'accueil
Le Mans… rencontres fortuites
Acquisition de ce livre
Mystère du CB

Le Mans s'éveille en ce début de journée de fin mars 2003. Le ciel est dégagé et le soleil s'apprête à inonder la ville de sa lumière et de sa chaleur. Le printemps est là, depuis peu, et les prunus ont fait éclater leurs fleurs illuminant les boulevards. Au sommet de la vieille ville, la cathédrale Saint Julien domine toute l'agglomération du haut de sa grande tour à laquelle il manque toujours la flèche et les quatre clochetons qui finiront bien un jour par lui redonner l'élan vers le ciel qui lui fait encore défaut.
Peu à peu les rues s'animent, les automobiles, plus ou moins puantes, envahissent la cité, les bus se remplissent...
Le Mans s'éveille pour une journée comme les autres.
                   Comme les autres ?
                                       Pas pour tout le monde.


Ce que j'en dis :

Mon premier roman se passait dans la forêt avec un petit passage par la ville.
Là, j'ai voulu faire l'inverse : beaucoup de ville et un peu de forêt.

Alors je me suis promené dans des rues qui m'étaient familières, malgré les années passées, comme cette rue Voltaire avec mon école maternelle.

Mon histoire fait se rencontrer des personnages divers : un homme, une femme, des méchants, des gentils, schémas classiques ; mais aussi des sarthois et une famille d'origine maghrébine.
Avec une petite allure de policier.

       Revue de presse

Ouest-France 19 juin 2004

Le premier chapitre invite le lecteur dans le quotidien et l'intimité des trois principaux personnages qui ignorent tout les uns des autres. Il y a Sophie, une jeune infirmière nouvellement arrivée au Mans, Philippe un dynamique professeur de sport et Nadir, un jeune mécanicien embarqué  dans une sale affaire. Tous ces destins vont se croiser fortuitement lors d'un braquage qui tourne mal, un hold-up sanglant dont Guillaume, le frère de Philippe, est la victime. Le lecteur manceau prendra plaisir à reconnaître les lieux de l'aventure. D'autant que Raymond Fontenay profite malicieusement de l'occasion pour aborder des préoccupation comme le projet des restitutions de la flèche de la cathédrale

L'Écho de la Vallée du Loir 12 novembre 2004

Auteur habitant à Courdemanche, il s'inspire de notre région afin d'y inscrire des intrigues policières à rebondissements, captivant les amateurs du genre du début à la fin.
Cette fois l'auteur sarthois nous entraîne dans sa ville natale du Mans à la rencontre de trois personnages principaux dont un jeune maghrébin en galère et deux jeunes gens que rien n'aurait dû faire se  rencontrer.

Le Mans notre ville.

Avec son deuxième ouvrage, Raymond Fontenay signe une histoire d'aujourd'hui dont le décor principal est la ville qui l'a vu naitre.
Une poignée de personnages s'y rencontrent avec pour seul fil conducteur un vol à main armée raté dans une banque du centre ville.
Au bout du compte, l'amour, l'amitié et la trame d'une histoire très humaine, très sociale, Raymond Fontenay n'hésite pas à profiter de la situation pour faire passer des idées généreuses et personnelles, un luxe qui lui réussit plutôt bien. Le retraité de Courdemanche a trouvé son style.