Retour à l'accueil
Guillaume
Conversation d'ici et d'ailleurs
Acquisition de ce livre
Ce qu'ils en ont dit ou écrit
Guillaume
Qu'arrive-t-il à Guillaume, ce jeune quadra, bien dans sa peau et dans son couple, à l'aise avec sa famille et ses amis, au top avec son centre de recherche ?
Un fil casse : il fait, alors, une rencontre peu ordinaire qui l'amène à s'interroger sur la Terre, l'Univers, les religions, l'humanité et cette grande richesse de l'homme que sont les sentiments.
Paru en septembre 2011.
 
Ce que j'en dis :
Alors que tout va bien pour lui, dans son couple, dans sa famille, dans son job, avec ses amis, au moment d'une petite fête avec tout son monde, Guillaume, un homme de 43 ans ans en pleine forme, s'écroule, foudroyé.
Voilà pour les vingt premières pages rédigées au temps narratif de l'imparfait.

La suite se fera au présent, dans un univers inconnu où le temps n'existe pas, où il n'y a plus de son, plus de couleur, plus de lumière, mais où se rencontrent, pour quelques derniers échanges, tous ceux qui viennent de subir le même sort : mourir. Parmi eux, une sorte de Candide, venu d'on ne sait où, posera bon nombre de questions sur cette Terre que tous viennent de quitter ...

Sorti en septembre 2011, ce roman est très différent de ceux que j'ai écrit auparavant. Sans doute avais-je besoin d'exprimer un certain nombre de convictions : Guillaume parle pour moi et ce qu'il dit est ce que je pense, en particulier sur les religions et sur ce qui se passe après la mort.

C'est la première fois, que je reçois autant de commentaires écrits aussi bien élogieux que critiques sur ce roman. C'est très important pour un écrivain et j'en remercie les auteurs. Vous pouvez y avoir accès en cliquant sur la touche verte, en haut à gauche.
 
Raymond Fontenay


Revue de presse.

Une libraire
:
J'ai lu "Guillaume". Si je trouve le début un peu long, j'ai souvent ri des facéties de Tazki face à Guillaume. Le style est sympa comme tout et c'est une interprétation de l'après qui donne à réfléchir ou à philosopher.
J'aime bien ce genre de livre : je l'ai mis sur mon blog.
Ouest France.
Après avoir exploré le style policier, le genre "terroir" et les réflexions psychologiques, il entame une nouvelle ère qui l'emmène vers un univers plus philosophique.
Ouest France.
Un livre qui propose une réflexion sur l'homme, l'humanité, le sens de la vie à travers la rencontre d'un terrien – un quadra "d'ici" – et d'un être venu "d'ailleurs" se lit avec passion.
La revue du Conseil Général de la Sarthe.
Raymond Fontenay vient de signer son 7ème roman "Guillaume " ou les "conversations d'ici et d'ailleurs" de son héros se veut un ouvrage plus intimiste que les précédents.
L'écrivain de Courdemanche, jamais à court d'idées, offre ainsi une facette méconnue de son talent de narrateur.
Le Petit courrier.
Ne tergiversant pas à jeter un regard réaliste sur ses contemporains, ce dernier ouvrage aborde le sujet délicat de la mort et de la place des religions monothéistes dans notre monde.
Cet artisan faiseur de livres, passionné et passionnant, amalgamant joliment humour et sérieux vient à la rencontre de son public.
Monique
Une bonne idée ce Guillaume qui permet à Raymond, grâce  à ce passage, ce couloir, de dire ce qu'il souhaite dire sur le monde. Les questions, parfois sans réponse  d'ailleurs, sont celles qu'on peut encore se poser à l'instant ultime.
Raymond règle ses comptes avec la politique et les religions (quelle férocité!). J'aime moins le côté  "science fiction politique" de Zkyp qui n'est pas sans rappeler Le meilleurs des mondes.
Mais j'aime beaucoup le côté "positif malgré tout" : l'hymne à l'amour incarné par le vieux couple, et la fin, où les sentiments prennent le pas sur tout autre chose